Généalogie

 

Les registres (officiels) d'état civil de Béost sont amputés de quelques années, suite à l'incendie de la mairie. Mais il reste toutefois aux archives départementales, les tables décennales, elles permettent de compléter les manques.


Nous avons opté pour une "remise en forme" de l'orthographe des noms des familles, qui parfois sur le même acte pouvaient comprendre des variantes entre le contenu de l'acte et les signatures des   différentes personnes. Quelques fois, le même père pouvait avoir le nom de son épouse avec un un V ou un B (Masounave ou Masounabe), ou bien suivant les différents secrétaires de mairie, le H et le F était tantôt pour la même personne : Hourcade ou Fourcade (ou aussi Horcade ou Forcade), les autres éléments de l'acte nous ont permis d'ajuster tout cela, même si ce n'est pas très scientifique.


Parfois, l'âge des personnes mentionnées était "arrondie" à la dizaine ou éventuellement à 5, ainsi pas mal de personnes avaient 30, 35, 40…. ans, mais le registre des naissances a aussi permis d'ajuster l'âge réel à un certain nombre de personnes.


Certains ont douté, quelques uns doutent encore de l'authenticité de la naissance de Pierrine dans le hameau de Bagès, il serait un enfant recueilli contre de l'argent ; la lecture des actes nous montre que naître enfant naturel, à Béost comme ailleurs, n'est pas un problème, un nombre important d'enfants naturels est bien signalé sur les registres. Mais ceci est un autre problème.