L'association Pierrine-Gaston-Sacaze rassemble objets et outils anciens. Pour mieux restituer le passé du village. PHOTO J. T.
L'association Pierrine-Gaston-Sacaze rassemble objets et outils anciens. Pour mieux restituer le passé du village. PHOTO J. T.

 Sud-Ouest / Lundi 8 août 2011

Béost

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fête pour se souvenir

 

Dans le cadre des fêtes du village, l'association Pierrine-Gaston-Sacaze a présenté deux expositions pour raviver les souvenirs des villageois et expliquer aux nombreux visiteurs ce qu'était la vie dans la vallée.

Photos et objets ont été prêtés par les habitants de Béost ou par des personnes fortement attachées au village. L'association Les Auzelets a ouvert le château, plus particulièrement l'entrée fraîchement restaurée par un chantier de jeunes.

 

Les documents exposés relatent divers événements et animations tels que la Foire de la Saint-Michel, le Carnaval, communions et mariages et, bien sûr, les fêtes traditionnelles avec les musiciens ossalois et les costumes portés par les danseurs.

Un « petit musée »

Non loin, sous le préau de l'école, la Calandreta a permis d'installer « le petit musée ». Plusieurs membres de Pierrine-Gaston-Sacaze se sont relayés pour expliquer l'utilisation des objets et outils, aujourd'hui rangés dans les greniers et les granges.

Cette initiative de coopération interassociative avec le Comité des fêtes, illustre la volonté de garder vivante la tradition de la Saint-Jacques à Béost, sans passéisme, avec une couleur locale bien affirmée, la journée ayant débuté par la messe célébrée et chantée en béarnais.

Chants et danses accompagnés par les tambourins et les flûtes des jeunes musiciens, ont entraîné le public vers l'apéritif offert par la municipalité et le repas servi par la Calandreta.

J. T.