Les herbiers

     

 

 

 

     Comme tous les botanistes, Pierrine Gaston-Sacaze a constitué des herbiers, en tête desquels, au moins pour deux d’entre eux, on retrouve en guise de préface ces quelques vers champêtres de Delille, auteur oublié de L’Homme des champs et des Jardins :

 

 

 

   

               « Oh ! quel que soit leur rang, heureux l’ami des plantes !

                 Il parcourt, il décrit leurs beautés ravissantes,

                 Il admire, il adore, il chérit l’Eternel,

                  Et voit dans chaque mousse un chef-d’œuvre du ciel.

                 Parmi les végétaux observés par le sage,

                 Chacun a ses vertus, chacun a son usage. »

 

       De ces herbiers, beaucoup ont disparu, d’autres parfois resurgissent de l’ombre et nous parviennent par diverses voies, au premier rang desquels il faut placer l’herbier personnel de Pierrine, patiemment réalisé de 1825 à 1864, où sont rangées ses trouvailles de la vallée d’Ossau ainsi que les échantillons reçus d’autres botanistes en échange de plantes ossaloises : 12 chemises cartonnées, dont 11 confiées au Conservatoire Botaniques des Pyrénées à Bagnères-de-Bigorre.

 

       Différent fut le sort des petits herbiers confectionnés en nombre par notre pâtre-botaniste pour être vendus aux amateurs de flore, souvent en résidence aux Eaux-Bonnes et désireux de rapporter de leur séjour un souvenir imagé. La plupart du temps, c’était Cazaux, le pharmacien, qui orientait ses clients vers Pierrine et ses herbiers tout prêts : albums cartonnés ou cahiers d’écoliers, selon les goûts et les moyens des acheteurs.

     Aux plus exigeants, Pierrine proposait une liste détaillée de plantes, qu’il avait peut-être en stock dans son cabinet de travail. C’était une sorte de bon de commande où l’on choisissait les fleurs jugées intéressantes. Chacun venait voir Pierrine en début de séjour, et prenait possession de son bien lors du départ.

 

   De ces multiples herbiers, six ont resurgi du passé :

      ▪ trois albums, à la Bibliothèque de Pau

      ▪ un album, au Musée pyrénéen de Lourdes

      ▪ un petit herbier de plantes médicinales, à l’Université de Marseille

      ▪ un petit herbier de graminées est la propriété d’un habitant de Béost

      

              

Liste de plantes pyrénéennes que Pierrine proposait à ses clients amateurs d'herbiers.