Herbiers de Pau

 

Les plus beaux herbiers de Pierrine sont sans conteste les trois herbiers de Pau, ainsi nommés parce que la capitale du Béarn les détient depuis 2002. Les deux premiers, fabriqués en 1850, étaient destinés à la vente par l’intermédiaire de Cazaux, le pharmacien des Eaux-Bonnes devenu l’ami du berger-botaniste : deux grands cahiers à couverture cartonnée en excellent état de conservation, au total 242 plantes de la vallée d’Ossau remarquablement présentées et souvent regroupées par familles, sur 88 pages reliées.

 

L’acquisition en avait été faite par M. de Salve, négociant en vins lors de son séjour aux Eaux-Bonnes, à quoi il avait ajouté la commande d’un troisième album contenant une collection de 135 plantes communes ou officinales.